Shiatsu du Rocher
Réflexologie à Paris 8

Shiatsu du Rocher, Réflexologue à Paris 8

EVITER DE LAISSER L’ANXIETE GOUVERNER NOS VIES

25 Fév 2022 Evelyne Péron

En raison du COVID, les effets du stress dans la population sont de plus en plus apparents.

En témoigne, la très forte augmentation de la consommation d'antidépresseurs et d'anxiolytiques : sur la seule période comprise entre mars 2020 et avril 2021, plus d'1/3  des prescriptions médicales concernaient des troubles de l'anxiété et des problèmes de sommeil.

Ces perturbations de notre équilibre physique et psychique sont devenues un vrai problème de société et la France est le pays le plus concerné, en devenant le plus gros consommateur d'antidépresseurs par habitant au monde. 

Ce sujet est d’autant plus inquiétant que s’ajoute aux prescriptions médicales (justifiées dans le cas de pathologies avérées)  le développement de l’auto médication avec le risque d’accoutumance que cela induit sans pour autant résoudre le mal être et la souffrance psychique de ceux qui y recourent.

Bien sûr, il n’est pas question d’ignorer le rôle du contexte économique et social (chômage, précarité, crainte de l’avenir pour les jeunes générations…) dans cette situation.  

Pour autant, l’application de règles de vie simples conjuguées avec les médecines traditionnelles comme le Shiatsu et la Réflexologie   peuvent avoir leur part pour :

  • atténuer les effets d’une anxiété latente
  • limiter la consommation de médicaments
  • s’affranchir d’un risque de dépendance 

 

L’APPLICATION DE REGLES DE VIE SIMPLES

1 - Manger léger (voir notre article précédent sur la Diététique du juste milieu)

En pratique, cela veut dire, éviter le lait et ses dérivés (yaourt, fromages, sucre), les charcuteries et les sucres rapides.

Privilégier plutôt les céréales, les légumes de saison, les protéines en alternant viande blanche, viande rouge, poisson, jambon maigre…et se laisser tenter par la cuisine végétarienne.

2 - Se coucher 2 à 3 heures après le dernier repas pour favoriser une bonne digestion.

 

Ce qu’il faut savoir sur la « bonne digestion »

1 - La digestion commence dès la phase de mastication : en permettant d’humidifier les aliments (c’est le rôle de la salive) et en facilitant l’action des sucs digestifs,  elle soulage le travail de l’estomac.

2 - Elle se poursuit  par la digestion gastrique qui marque le passage des aliments - broyés sous l’effet notamment de l’acide chlorhydrique - de l’estomac à l’intestin grêle.

3 - Les aliments  passent alors, sous forme de bouillie, dans le duodénum - premier segment de l’intestin grêle - le rôle de ce dernier étant de séparer les nutriments (utiles à l’organisme) des résidus qui sont acheminés vers le gros intestin. 

Il faut compter environ 2 à 3 heures entre la prise du dernier repas et le coucher pour permettre à ce processus de s’installer et de se poursuivre pendant le sommeil.

Ne pas respecter cette règle simple bloque ce processus de digestion avec les effets désagréables que cela peut entraîner : ballonnements, douleurs gastriques, insomnie, constipation. 

 

3 - Mieux dormir…. en oubliant son smartphone ou sa tablette

Avec son portable en veille, à portée de main, on devient comme le dit très bien la présidente du réseau Morphée «des dormeurs sentinelles, sur le qui-vive en permanence alors que le sommeil devrait être un moment de retrait du monde»

Cette dépendance aux écrans perturbe notre horloge biologique et n’est pas sans effet sur notre capacité à nous endormir rapidement et sur la qualité de notre sommeil.

Plusieurs études montrent en effet que la lumière influe sur notre horloge biologique : « le jour, elle éveille, en revanche, le soir, elle dérègle car elle empêche la sécrétion de mélatonine, une substance chimique qui facilite le sommeil » (Dr Claude Gronfier, Neurobiologiste à l'Inserm).

Les adolescents sont bien sûr les sujets les plus exposés : parents et enseignants doivent s’armer de patience et de pédagogie pour les inciter à  laisser vraiment de côté leurs écrans à l'heure du coucher.

L’APPORT DES MEDECINES TRADITIONNELLES

L’apport des médecines traditionnelles, comme le Shiatsu et la Réflexologie,  pour lutter contre l’anxiété est de plus en plus reconnu et aujourd’hui plus de 80% des personnes qui y ont eu recours jugent leurs effets positifs.    

Les Bienfaits du «massage» Shiatsu

Rappelons que le Shiatsu est une THERAPIE MANUELLE d’origine japonaise utilisant les pouces, les doigts et les paumes de mains.

Cette pratique permet d’équilibrer la circulation de l’énergie grâce à des pressions et des étirements le long des méridiens d’acupuncture.

Son efficacité est aujourd’hui avérée et après quelques séances comme en témoignent la plupart des client(e)s de mon cabinet, l’effet produit permet de réduire leur stress et de retrouver confiance en soi. 

Les Bienfaits de la Réflexologie

Il y a plusieurs formes de Réflexologie, la plus répandue est la Réflexologie plantaire (des pieds) mais il existe également une Réflexologie palmaire (des mains) et une Réflexologie faciale (du visage).

J’utilise la Réflexologie plantaire pour soulager notamment les migraines, les problèmes de sommeil, les troubles digestifs, le mal de dos…. de mes client(e)s  mais il m’arrive couramment de combiner ces différentes pratiques pour obtenir les meilleurs résultats.

Pour les client(e)s qui cherchent à se détendre, je préconise dans la durée 1 séance à chaque changement de saison.

Pour ceux qui présentent des symptômes (physiques ou psychologiques) qui se sont installés durablement, je conseille un schéma de base avec 3 séances le premier mois suivi d'un rythme à adapter avec le patient selon la diminution de ses troubles.


Derniers articles

Catégories

Bien Être 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.